Aide à domicile Montpellier : .

N'hésitez plus, demandez un devis gratuit !

Aide à domicile 34

09.72.51.25.18

Aide à domicile Agde (34)

Aide à domicile Agde(34)

Aide à domicile à Agde : Pour une assistance au quotidien

Aide à domicile à Agde intervient dans la ville de à Agde et dans tout le département de l’Hérault pour vous proposer une assistance et un accompagnement au quotidien. En perte d’autonomie, victime d’un accident ou souffrant d’invalidité, vous aurez toujours besoin d’une personne qualifiée qui s’occupe de vous, qui répond à vos besoins et qui se soucie de votre bien-être. Notre intervenant ou notre intervenante vous assiste sur tous les travaux ménagers, que ce soit pour le lavage ou le repassage du linge, le nettoyage de toutes les pièces, le lavage du sol et même sur vos toilettes. En fonction de vos besoins, nous pouvons aussi assurer vos repas en préparant un menu sur mesure, en faisant la cuisine et en nettoyant la vaisselle. Pour votre bien-être, on assure tous vos déplacements, que ce soit lorsque vous avez envie de prendre l’air ou quand vous désirez faire des courses. N’hésitez donc pas à remplir notre devis en ligne gratuit afin que nous puissions évaluer vos besoins. Aide à domicile 74 est aussi joignable en permanence via le 09.72.51.25.18.

Aide à domicile à Agde : L’entretien du logement

En tant qu’intervenant à domicile, les tâches ménagères sont une priorité. L’intervention ne se borne pas uniquement sur les compétences techniques au niveau des travaux d’entretien, mais également sur la prise en considération des valeurs humaines afin de favoriser un lien de confiance. Les prestations seront alors réalisées en matinée ou en soirée, selon vos exigences : nettoyage du sol par balai ou aspirateur, rangement de toutes les pièces, dépoussiérage du mobilier, lavage de la vaisselle, nettoyage des vitres… L’intervenant ou l’intervenante est spécialement qualifié dans l’utilisation de tous les outils d’entretien et dans les techniques propres à chaque matériau : parquet, meuble en bois, carrelage…

Aide à domicile à Agde : Faire les courses

Au quotidien, il est certain que vous aurez besoin d’acheter certaines choses. Mais si vos conditions physiques ne vous permettent pas de vous déplacer, alors l’assistant fait vos courses à votre place : achat de nourriture, de vêtements, d’accessoires… Lorsque c’est possible, l’intervenant peut faire les courses avec vous. Cela vous permettra aussi de sortir de temps en temps de la maison. L’accompagnement peut se faire alors en bus, en métro, en taxi ou même à pied.

Aide à domicile à Agde : L’entretien du linge

Des linges propres sont garants de votre santé et de votre épanouissement. Puisque vous n’aurez sans doute plus l’énergie pour nettoyer vous-même vos vêtements, l’intervenant réaliste toutes les tâches à votre place. Il s’assure alors du tri et du lavage de tous les linges, que ce soit des vêtements, des sous-vêtements, des draps ou des couvertures. Après séchage, ces derniers sont repassés, pliés et/ou mis sur cintre. Une fois les linges bien propres et bien repassés, l’intervenant à domicile s’assure de les entreposer dans les espaces de rangement comme une commode ou une armoire. Vous pouvez contacter par téléphone Aide à domicile à Agde pour en savoir davantage sur nos méthodes d’entretien du linge : 09.72.51.25.18.

Aide à domicile à Agde : Faire la cuisine

La préparation des repas devient très difficile lorsque vous prenez de l’âge ou si vous souffrez d’une affection qui ne vous permet pas de sortir de votre lit. Dans cette optique, nous intervenons afin de préparer vos repas préférés à la façon dont vous les aimez. Étant âgé, votre régime alimentaire devient plus spécifique. Vous aurez probablement besoin de manger sain et équilibré. Nous pouvons dresser un menu quotidien en mettant en avant tous les ingrédients que vous appréciez et qui sont autorisés dans votre régime alimentaire : repas mixé, repas précoupé ou régime médical.

Aide à domicile à Agde : Réaliser les petits travaux de bricolage

Le simple fait de changer une ampoule peut devenir très difficile à réaliser lorsque vous atteignez un certain âge ou quand vous souffrez d’un problème de santé spécifique. Dans cette optique, nous venons à votre rescousse pour réaliser tous les travaux dont vous avez besoin. Notre assistant à domicile peut alors réaliser une restauration, une réparation ou encore une nouvelle installation. Il s’agit ici de petits travaux comme le fait de remettre en état votre menuiserie, d’installer de nouveaux accessoires de serrurerie, de repeindre votre intérieur. Notre intervenant intervient aussi dans certaines tâches de plomberie telles que le remplacement d’un robinet qui fuit.

Aide à domicile à Agde : Accompagner dans les déplacements

Sur les longs déplacements, c’est certain qu’il faut se déplacer en voiture. Ainsi, notre intervenant à domicile peut vous conduire pour que vous puissiez vous rendre rapidement et en toute sécurité à votre lieu de rendez-vous. Vous bénéficierez d’un accompagnement en véhicule pour votre rendez-vous chez le médecin ou pour visiter des proches qui se trouvent à l’autre bout de la ville. Que vous ayez besoin de vous déplacer ou d’une prise en charge complète à domicile, Aide à domicile à Agde vous propose des professionnels qualifiés et expérimentés pour vous assister. N’hésitez pas à nous soumettre un devis ou à nous appeler au 09.72.51.25.18.

 Message: 26-03-2019 - 12:20
Thème: Notre actualité pour Agde

Actualités :



Les Agathois ont marché pour le climat
En soutien au mouvement mondial en faveur du climat, le collectif «On marche pour le climat Agde Occitanie» était en Cœur de Ville vendredi 15 mars. Si l’ambiance était conviviale avec des chants comme la Marseillaise revisitée en «Allons enfants de la Nature», des ateliers ou des goûters, le message lui était très clair «La planète court à la catastrophe et pourtant rien ne change. Il faut se mobiliser partout à travers le monde, petits et grands, tous ensemble pour défendre notre terre». Un message porté par les enfants des écoles d’Agde mais aussi aux quatre coins de la planète où des millions de citoyens jeunes, collégiens, parents, grands-parents, et membres d’associations se sont mobilisés pour le climat.

Feu le Pierrou !
C’est en Cœur de Ville, samedi 16 mars, que le Pierrou a été jugé sur la place publique. Tout a débuté par une déambulation au rythme de l’orchestre Van De Brush où les enfants de la Calandreta Dagtenca étaient tous vêtus en bleu. Puis, le ton est vite monté sur l’estrade installée pour l’occasion lorsqu’il a fallu amener au bûcher celui qui endosse tous les malheurs de l’année passée le Pierrou ! Entre les danses avec le cheval marin, animal totémique de la ville et les chants des enfants de la Calandreta, le Pierrou et son acolyte sont restés de marbre en attendant la terrible sentence… Dès la nuit tombée, les membres du Comité des Fêtes d’Agde et du Cap qui ont organisés cet événement, ont mis fin au suspense… en craquant une allumette sous les «fesses» de l’accusé lequel a la fâcheuse habitude de revenir chaque année mais qui, pour 2019, s’est enflammé sous les yeux de tous !  

Une semaine de «l’Exil et de la Mémoire» pour les 80 ans de la «Retirada»
Début 1939, c’est la guerre civile en Espagne. Les troupes du Général Franco avancent sur la Catalogne faisant tomber Barcelone, le 26 janvier. Ainsi, près de 500 000 espagnols passent les Pyrénées pour trouver refuge dans une France qui n’est absolument pas préparée à cela. À la hâte, les autorités militaires autorisent des camps qui n’ont «d’accueil» que le mot, souvent des tentes que les catalans enfouissent dans les dunes d'Argelès pour se mettre à l’abri du vent et du froid, plus rarement des baraquements en briques ou parfois en bois, comme à Agde, qui accueillera 24 000 réfugiés. Sur le Sud de la France se sont près d’une quinzaine de camps qui sont ainsi mis en place avec leurs grandes et petites histoires. Ce sont ces deux dernières qui ont été évoquées durant la semaine de «l’Exil et de la Mémoire» organisée à Agde au Moulin des Évêques du 13 au 16 mars. C’est au travers de colloques et d’expositions que bien des aspects de cette partie de notre histoire régionale ont été contés. Tout a commencé mercredi 13 mars, avec une conférence de Geneviève Dreyfus-Armand sur la grande histoire, dressant une photographie générale de la situation avant et pendant l’exode. «La France était rongée par la crise économique, en proie aux sentiments xénophobes, repliée sur elle-même. La société française offre aux réfugiés un accueil plus que mitigé, après que les républicains aient quelque peu forcé la frontière», mais également un portrait sans concession de la réaction officielle française débordée par la voix du Ministre de l’Intérieur Albert Sarraut, parlant à propos du camp d’Argelès (87 000 personnes) : «le camp ne sera pas un lieu pénitentiaire, mais un camp de concentration». La petite histoire aura été également évoquée par des conférences en français et en espagnol (traduit) comme celles ayant pour thème «le travail forcé des réfugiés» ou encore «l’hygiène et la santé». Par la suite, les participants se sont déplacés vers la Galerie du Patrimoine où a été présentée une exposition sur les 16 artistes espagnols qui sont passés par le camp d’Agde, notamment ceux qui ont décoré la salle des mariages de la maison du Cœur de Ville, ou encore le créateur de Pif le chien. C’est le Maire d’Agde Gilles D’Ettore, accompagné d’Yvonne Keller et de Christine Antoine respectivement Adjointes au Maire déléguées à la Culture et au Patrimoine, qui a procédé au vernissage de l’exposition qui a pris fin avec un concert de l’artiste Jean-Luc Béa. Le colloque sur la Retirada a débuté dès le lendemain, par un discours d’ouverture prononcé par le Maire Gilles D’Ettore, en présence de Soledad Fuentes, Consul d’Espagne à Montpellier, de René Moreno, Conseiller Régional, de Sébastien Frey, Conseiller Départemental et Premier Adjoint au Maire d’Agde : «C’est le 28 février 1939 qu’un premier convoi de 20 camions chargés de miliciens arrive à Agde. En apprenant la nouvelle, la population agathoise est inquiète, Agde ne compte que 10 000 habitants et le nombre annoncé de réfugiés atteint les 20 000, soit le double. Une des préoccupations majeures qui se pose régulièrement aux Agathois est l’alimentation en eau potable. Des baraques sont construites sur trois camps. Le camp 3, dit des Catalans, va se démarquer par des conditions de vie un peu moins mauvaises. Les réfugiés vont organiser leurs journées pour faire face. Ils mettent sur pied distractions et certains proposent leur talent aux autorités locales. C’est ainsi qu’un archéologue, Prat Puig, participe aux fouilles sur le site d’Embonne au Cap d’Agde, aux côtés d’un pharmacien local, Raymond Aris, puis le long de l’église Saint-André et sur le site de Notre-Dame-du-Grau. D’autres artistes, Cadena, Clavell et Tarrac, embellissent la salle des Mariages de notre ancienne Mairie. À partir du mois de juillet 39, certains internés quittent le camp pour l’Amérique latine. D’autres s’engagent dans la Légion Étrangère et quelques-uns rallient la Résistance, principalement dans le Sud de la France. Se battant aux côtés des maquisards, ils participent à la libération de nombreux départements du Midi et seront salués par le Général De Gaulle. Au total, 50 000 personnes sont passées par ce camp, non seulement des républicains espagnols mais aussi des Tchèques, des Belges, des Juifs, des Tziganes, des Indochinois et des Malgaches. Un monument, à Agde, remémore l’existence de ce camp. Il a été érigé à l’entrée d’origine en 1989 lors du cinquantième anniversaire». Quant à Sébastien Frey, il a déclaré «cette histoire est la nôtre et doit être connue de la jeunesse de notre Département, car nombreux sont ceux, ici, qui ont des racines espagnoles et dont les parents et grands-parents sont venus à Agde pour échapper à la mort. Il est de notre devoir d’élus d’être toujours à l’origine du secours que l’on peut apporter. On ne peut avancer sans connaître notre passé et je ne saurais trop féliciter les associations impliquées pour le travail accompli» . René Moreno a lui précisé «je suis de ces racines espagnoles, ceux qui ont fui pour trouver refuge en Occitanie, dans sa partie Languedoc-Roussillon d’alors. Mettre en avant la mémoire de notre histoire locale est une action essentielle que veut mener la Région. La guerre d’Espagne et la «Retirada» sont des symboles des sacrifices parfois nécessaires pour conserver nos valeurs républicaines et démocratiques». Un autre point d’orgue de cette semaine a été la visite du Parrain de la manifestation le chanteur Cali, dont la famille a vécu la Retirada, accompagné du Maire de Vernet-les-Bains. «Mes grands-parents ont vécu dans les camps de Gurs, Argelès et Saint-Cyprien. C'est une époque qui me touche, particulièrement en ce moment quand je vois la situation en France. Aujourd'hui, on vit une tragédie, l'arrivée en masse de migrants qui fuient leur pays en guerre et qui appellent au secours, tout simplement. Quand je vois les réactions hostiles à tout ça, c'est vraiment troublant pour moi. Quand il y a un incendie dans une maison, on essaie de sauter par la fenêtre, et c'est ce qu'ils font. Ce qui est terrifiant c'est de trébucher à chaque fois. L'histoire se répète mais on a la possibilité de faire changer les choses. Nos grands-parents ne sont pas morts pour rien».   La semaine s’est terminée par un concert de Paco Ibanez au nouveau Palais des Congrès où, durant plus de deux heures, le chanteur et guitariste catalan, âgé de 84 ans tout de même, a enchanté les très nombreux spectateurs avec ses chansons en hommage aux républicains espagnols, les entrainant le temps d’une soirée dans les univers des poètes espagnols, comme Federico Garcia Lorca. Pour le final, c’est devant un public debout qu’il a entonné son hymne antifranquiste «A galopar», le poème de Rafaël Alberti.  


Avis sur Aide à domicile

3 commentaires
Note moyenne: 5/5
  • @titori34:Bonne entreprise qui fait le ménage à Montpellier chez ma mère très chaque semaine.
  • @hervemors34:Une assistance irremplaçable pour nous; ils font le ménage mais aussi beaucoup d'autres taches du quotidien et ça nous aide bien, vu que je rentre tard le soir tout comme ma compagne.
  • @samireyn81:Une femme de ménage très professionnelle !

Publier un commentaire







Zone d'intervention (34)

Aide à domicile 34
Aide a domicile 34 est un professionnel du service d’aide à la personne intervenant sur Montpellier et les villes du département de l'Hérault(34). Notre équipe réalise aussi bien les taches ménagères tel le repassage, le ménage de la maison, le lavage des fenêtres et lessivage de vos sols, la garde d'enfants à domicile, la préparation des repas, l'assistance aux personnes âgées et celles dont la mobilité est réduite; Les domaines de compétence de notre équipe sont les taches q
Ville : Agde (34300)
Tel :  09.72.51.25.18

Services (34)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels

Flux Rss

Flux Rss